Diagnostic de performance dans la course à pied : le test du taux de lactate

Catégories

Ruben Oliver MedbaseAuteur : Franziska Zehnder, responsable du diagnostic de performance, scientifique du sport et de l’exercice, MAS Nutrition et santé à la Medbase Zurich Löwenstrasse, centre médical du sport.

 

 

 

 

De plus en plus de coureurs se soumettent régulièrement à des tests de performance, car leurs diagnostics sont la base d’un entraînement ciblé et efficace, ainsi que d’un contrôle individuel de l’entraînement lui-même. Grâce à l’analyse médico-sportive de l’état actuel des performances, il est possible de planifier des prestations personnelles maximales à court et à long terme. La condition préalable au suivi de l’évolution des performances et au contrôle efficace de la formation sont des tests fiables dont les résultats sont valides.

On utilise depuis longtemps le test de Conconi, dans lequel l’aplatissement de l’augmentation de la fréquence cardiaque est employé pour déterminer le seuil. Cependant, comme cette courbe n’est pas présente chez de nombreux coureurs, le test est souvent mal évalué et, par conséquent, nous nous entraînons dans les mauvaises zones de fréquence cardiaque.

Avec le test du taux de lactate, la concentration de lactate dans le sang est analysée en plus de la fréquence cardiaque, ce qui le rend beaucoup plus significatif. Le lactate est produit de plus en plus dès que l’apport d’oxygène par la respiration n’est plus suffisant pour la production d’énergie dans le muscle. Par conséquent, les cellules musculaires doivent obtenir de plus en plus d’énergie par des processus d’approvisionnement en énergie anaérobie, ce qui entraîne une augmentation significative de la concentration de lactate.

Le test du taux de lactate doit être effectué de la manière la plus spécifique possible au sport : les coureurs doivent idéalement le faire sur un tapis roulant. En commençant par une faible vitesse de course, l’intensité est progressivement augmentée (généralement après 3 minutes) jusqu’à ce que l’individu atteigne sa puissance maximale. L’objectif est de passer par autant de niveaux d’intensité que possible. À la fin de chaque phase, une goutte de sang est prélevée sur le lobe de l’oreille pour déterminer la concentration de lactate. En outre, la fréquence cardiaque et la sensation subjective d’effort sont enregistrées à l’aide de l’échelle de Borg.

L’évolution et l’augmentation de la concentration de lactate dans le sang peuvent être utilisées pour évaluer la situation du métabolisme énergétique. Plus le taux de lactate augmente, plus les performances d’endurance sont bonnes. Si vous pouvez continuer à courir pendant une longue période malgré des valeurs de lactate élevées, cela indique une bonne endurance, ce qui est important pour les coureurs de distance moyenne, par exemple.

La détermination du seuil anaérobie individuel est utilisée pour définir différentes zones d’entraînement et zones de fréquence cardiaque. En fonction de l’objectif ou de la discipline de course, les unités d’entraînement peuvent être composées de manière aussi optimale que possible.

Un test de performance convient aux athlètes de tous niveaux. Débutant ou professionnel, chacun peut bénéficier de la détermination de zones de fréquence cardiaque individuelles : que ce soit pour l’entraînement du métabolisme des graisses, la réduction du poids, l’amélioration de la condition physique ou la préparation aux compétitions.

test du taux de lactate rc
Fig. : Courbe de performance en lactate et gammes d’entraînement d’un coureur de distance moyenne de 18 ans

***************************

Posez les bases d’un entraînement individuel et efficace avec un test du taux de lactate. Maintenant avec 30% de réduction !

Réduction pour test de performance

>>> Plus d’informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *