Catégories
Technique de course Trailrunning

L’art de la Course en descente : Technique et Entraînement

La course en descente – une discipline fascinante dans le domaine de la course à pied ! Le défi de maîtriser des pentes raides et de profiter d’un environnement à couper le souffle attire beaucoup d’entre nous, runners, comme par magie. Mais comment la course en descente influence-t-elle notre corps ? Comment pouvons-nous améliorer notre technique et nous y préparer de manière optimale ? Dans cet article de blog, nous allons explorer ces questions en profondeur.

Comment la course en descente sollicite-t-elle le corps ?

Courir en montagne ne consiste pas simplement à descendre plus rapidement de la montagne. C’est un mouvement complexe qui fait appel à différents muscles et articulations. Lorsque nous courons en descente, nos cuisses, nos genoux et nos chevilles doivent faire face à une charge d’impact plus importante que lorsque nous courons sur un terrain plat. Cette charge peut entraîner des courbatures et des blessures si nous n’y sommes pas préparés.

En outre, courir en descente met également notre équilibre et notre coordination à l’épreuve. Nous devons constamment déplacer notre poids et adapter la longueur de nos pas pour ne pas trébucher. Cela nécessite une forte musculature du tronc et une bonne maîtrise du corps.

Crée avec running.COACH un plan d’entraînement de course sur mesure et dynamique qui te prépare de manière optimale à tes objectifs à partir de ton niveau de forme actuel. Teste running.COACH gratuitement pendant deux semaines après ta première connexion !

Comment améliorer la technique de course en descente ?

Une bonne technique est essentielle pour rendre la course en descente plus efficace et plus sûre. Voici quelques conseils qui peuvent aider à améliorer la technique de course en descente :

  1. Pas et longueur de pas : cours activement en plaçant chaque pas consciemment et en maintenant une légère tension dans les muscles des jambes. Lors de la réception de la foulée avec les jambes tendues, l’effet de la force est encore renforcé par rapport à la course à plat ou en montée en raison de la « chute » plus importante. Fais donc des pas plus petits et enroule-les sur le milieu du pied.
    En savoir plus sur la longueur des foulée.
  2. Déplacement du centre de gravité : en penchant légèrement le haut du corps vers l’avant, tu déplaces ton centre de gravité plus près des jambes. Cela permet de mieux centrer le poids de ton corps au-dessus de tes pieds. Sur les pentes raides, on a vite tendance à se pencher en arrière, ce qui augmente le risque de chute. En inclinant le haut du corps vers l’avant, tu gardes le contrôle de ta position et minimises le risque de basculer en arrière.
  3. Position de course : sur les pentes raides et techniques, cours légèrement jambes écartées et en position assise afin de mieux gérer les irrégularités et de garder l’équilibre.
  4. Utilisation active des bras : garde tes bras légèrement pliés et laisse-les se balancer dans un mouvement naturel. Tu renforces ainsi ton équilibre et ta stabilité et tu peux réagir plus rapidement aux inégalités.
  5. Respiration consciente : veille à un rythme respiratoire régulier afin d’éviter les points de côté lorsque tu cours rapidement en descente.
  6. Regard tourné en avant : veille à regarder devant toi et à laisser ton regard osciller entre des points d’arrivée proches et lointains afin d’éviter des situations dangereuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.