Catégories
Medical Corner

Problèmes d’ongles chez les coureurs

Un espace suffisant dans la boîte à orteils et une bonne technique de laçage aident tes orteils à avoir plus de place. Cela permet d’éviter les saignements sous les ongles.

Auteur

Dr. med. Hardy Hartmut Hüttemann, directeur de la Medbase Basel Heuwaage, spécialiste en médecine physique et réadaptation, médecine du sport SEMS/ médecine manuelle SAMM, thérapie interventionnelle de la douleur SSIPM, médecine d’altitude et de montagne SSGM.

 

Une pression excessive ne fait pas de bien. Même pas à tes ongles. Une pression trop élevée et répétée provoque – le plus souvent au niveau de l’ongle du gros orteil – des saignements sous l’ongle. Cela peut entraîner la chute complète de l’ongle. Lors de grandes distances de course, à partir du semi-marathon, de nombreux coureurs connaissent ce problème.

La pression survient lorsque tes orteils manquent d’espace. Que ce soit à cause de chaussures trop petites, d’une zone trop étroite à l’avant du pied (boîte à orteils), d’un tissu de chaussure dur, d’un laçage serré, d’un mauvais déroulement du pied, d’un mauvais choix de chaussures ou parce que tes anciennes chaussures de course n’amortissent presque plus l’avant du pied.

Diagnostic de performance chez Medbase
Les scientifiques du sport et les médecins du sport de Medbase vérifient ton niveau de performance par un test d’endurance. Sur cette base, ils t’expliquent de manière claire et simple comment intégrer les résultats de manière optimale dans ton entraînement. Réserver maintenant

Premiers secours en cas de problèmes d’ongles

Tant que les douleurs sont légères, la première mesure à prendre est de s’arrêter et d’enlever la pression de l’ongle. Est-ce qu’une couture ou un élément étranger exerce une pression à l’avant ? Peux-tu lacer la chaussure différemment et soulager ainsi l’ongle ? Une technique de laçage adaptée permet d’améliorer beaucoup de choses.

Tes orteils auront plus de place avec le laçage en diagonale. Pour cela, tu enfiles le lacet de haut en bas à travers tous les œillets. Seul un œillet supérieur reste libre. Arrivé en bas, tu tires le lacet en diagonale vers le haut dans cet œillet libre. Tu trouveras de nombreuses instructions sur Internet.

Le rembourrage aggrave souvent le problème

Rembourrer l’intérieur de ta chaussure n’a de sens que si la chaussure est très dure – par exemple une chaussure en cuir – et que la pression sur l’ongle vient de là. Dans tous les autres cas, le rembourrage ne sert à rien, car ton ongle aura encore moins de place dans la chaussure qu’auparavant. Le rembourrage augmente donc encore la pression.

Si tu ne veux pas abandonner ou si tu dois continuer à courir, il te reste une dernière possibilité : couper ta chaussure à l’endroit où la pression s’exerce, de manière à ce que l’ongle concerné ait plus de place.

Trépaner l’ongle

Si l’ongle a déjà beaucoup saigné sous l’ongle, cela peut être assez douloureux. Si tu arrives à tenir jusqu’à la ligne d’arrivée avec l’ongle, il vaut mieux te faire aider par une personne compétente. En cas d’urgence, par exemple au milieu d’une compétition loin d’un médecin, voici comment te soulager : tu nettoies et désinfectes l’ongle. Ensuite, tu perces prudemment un trou dans l’ongle avec une aiguille stérile par le haut, là où le sang s’est accumulé. Le sang peut ainsi s’écouler sous l’ongle et la douleur diminue.

Cette méthode ne fonctionne toutefois qu’au début, tant que le sang n’est pas encore coagulé. Il est important que tu travailles proprement et qu’aucune saleté ne pénètre ensuite dans la plaie. Il est ensuite judicieux de vérifier si la protection contre le tétanos est à jour et, le cas échéant, de faire un rappel de vaccin.

Il est possible que l’ongle tombe plus tard. Environ quatre semaines plus tard, on peut à nouveau marcher correctement. Laisse tout guérir – et préviens pour que cela ne se reproduise pas.

Comment prévenir ?

La prévention la plus importante est le choix correct des chaussures. Le modèle de chaussure doit être adapté à la forme de ton pied. C’est beaucoup plus important que de marcher dans une chaussure « tendance ». Veille à ce que la boîte à orteils soit suffisamment large. En effet, une boîte à orteils trop étroite, mais aussi un amorti insuffisant à l’avant-pied ou un tissu de chaussure trop dur au niveau des orteils favorisent les problèmes d’ongles.

Certains fabricants de chaussures se sont spécialisés dans certaines formes de pieds. Si tu as des problèmes avec des marques de chaussures courantes, cela peut valoir la peine d’essayer des chaussures de ces fournisseurs de niche.

Pour les longues distances, le pied est une taille plus grande après la course qu’avant. Prends cela en compte lors de l’achat et choisis une pointure plus grande. Quelle que soit la distance, achète toujours tes chaussures de course l’après-midi ou le soir, car tes pieds sont alors plus larges que le matin. Il va de soi que tu dois d’abord roder tes nouvelles chaussures avant de parcourir de longues distances avec.

 

QUI EST MEDBASE ?

Medbase est le plus grand réseau pluridisciplinaire de médecine du sport en Suisse et propose des prestations de médecine du sport spécialisées aux athlètes, aux clubs et aux fédérations sportives de tous les niveaux d’activité dans les domaines de la médecine du sport, de la physiothérapie du sport, du diagnostic de performance et du conseil en entraînement.

https://www.medbase.ch/sport/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.