Courir en hiver : 10 conseils pour se motiver

Catégories

Le craquement de la neige sous nos chaussures de course et le soleil sur nos visages – voilà comment nous aimons l’hiver. Mais la saison froide prend souvent la forme suivante : humide, froide et grise ! Cependant, si vous voulez être en forme pour courir au printemps, vous devez surmonter ces pièges ! Voici quelques conseils pour vous aider à traverser ces froides journées d’hiver.

Gardez votre OBJECTIF à l’esprit

Pourquoi courez-vous ? Vous souhaitez perdre quelques kilos ? Courir le prochain semi-marathon du printemps en moins de deux heures ? S’attaquer à une course en montagne en été ? Ou bien voulez-vous simplement créer un bon équilibre dans votre vie quotidienne grâce à la course à pied ? Peut-être qu’un ou plusieurs de ces objectifs vous concernent, peut-être pas. Quoi qu’il en soit, rappelez-vous pourquoi vous courez et ce que vous voulez accomplir ce printemps, cet été et cet automne. Vous pouvez également visualiser mentalement votre objectif final et les sentiments qui y sont liés.

Courir avec des PERSONNES partageant les mêmes idées

Vous avez un objectif clair en tête et vous le partagez probablement avec d’autres coureurs. Trouvez un compagnon de course et arrangez-vous pour vous entraîner ensemble régulièrement ou rejoignez un groupe de course. Vous ne devez pas considérer cela comme une contrainte, mais plutôt comme un plaisir !

Courir avec les bons VÊTEMENTS d’hiver

Le mauvais temps n’est vraiment pas une excuse ! N’est-ce pas ? Avec les bons vêtements, vous pouvez courir correctement même dans des conditions humides, venteuses et froides. Avec un bonnet coloré, des chaussettes de course particulièrement chaudes ou une bonne lampe frontale pour s’entraîner dans le noir, vous serez certainement plus motivé. Cliquez ici pour découvrir nos conseils sur les vêtements adaptés à la course à pied en hiver.

Avantages pour le SYSTÈME IMMUNITAIRE

Un entraînement d’endurance modéré irrite et stimule le système immunitaire, ce qui a un effet positif sur les taux d’infection. La course à pied en plein air est particulièrement indiquée, car les bactéries et les virus s’y dispersent mieux qu’en salle de sport. Conclusion : l’exercice physique donne un coup de fouet à notre système immunitaire, mais aussi à notre bien-être. Surtout après une séance d’entraînement sous la pluie, le vent et le froid, vous vous sentez encore mieux que d’habitude.

Entraînement MENTAL

Et c’est précisément parce que nous sommes parfois confrontés à des conditions particulièrement défavorables en hiver que nous en profitons ensuite. Imaginez que votre prochaine course soit particulièrement difficile. Repensez ensuite à toutes ces séances d’entraînement hivernales difficiles : comment vous avez bravé le mauvais temps, les bons sentiments après la course… Cela vous aidera certainement à surmonter la crise de votre prochaine course.

Des PENSÉES chaudes et ensoleillées

L’astuce est simple, mais efficace : détournez vos pensées du froid et pensez à une journée chaude et ensoleillée. Vous êtes sûr de ressentir une chaleur intérieure qui rend le froid plus confortable.

Entraînement dans la NEIGE

Un grand avantage en hiver : la neige ! Presque tout le monde sera d’accord avec cette affirmation. Cela peut être très fatigant, mais la sensation du craquement de la neige sous vos pieds et la vue d’un paysage enneigé sont tout simplement fantastiques. Vous trouverez ici des conseils pour courir sur la neige et dans la neige.

Changez les choses avec une COMPÉTITION

Les compétitions vous motivent-elles ? Ce n’est pas parce que c’est l’hiver que vous devez abandonner le courses. Il existe également des événements de course à pied pendant la saison froide et les courses de cross-country sont particulièrement adaptées (10 raisons pour lesquelles les courses de cross-country ont un sens en hiver). Vous pouvez également consulter notre calendrier des courses.

Entraînement ALTERNATIF

Le ski de fond, le ski-alpinisme, les raquettes à neige ou simplement une promenade hivernale – ce sont des alternatives parfois très efficaces pour l’entraînement de la course à pied en hiver, qui apportent de la variété à votre entraînement. Vous trouverez ici un aperçu de l’entraînement alternatif en hiver avec des exemples concrets.

Une CHALEUR gratifiante

Dernier point, mais non des moindres : vous pouvez vous motiver davantage avec une récompense en vue. Qu’il s’agisse d’une boisson chaude ou de l’un de nos stimulants hivernaux, d’une soirée sur le canapé ou d’une visite au sauna, toutes ces choses nous font nous sentir particulièrement bien après une course.
Comment vous motivez-vous pour l’entraînement d’hiver ? Continuez à courir et profitez de la période restante de l’hiver ! Par une journée chaude de l’été prochain, vous pourriez souhaiter le retour des températures froides, du vent et même de l’humidité.

Auteur du post de blog : Stefanie Meyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *