Catégories
Équipement

La course à pied et la musique : Rythme parfait ou mauvais tempo ?

La discussion sur le sujet de la musique pendant la course est aussi complexe que les playlists des coureurs eux-mêmes. D’un côté, il y a l’énergie indéniable qu’une bonne mélodie peut insuffler dans les jambes, de l’autre, l’appel à la prudence et au plaisir conscient de l’environnement de la course. Mais qu’est-ce qui compte le plus ? Cet article plonge profondément dans le monde mélodique de la course à pied, examinant les opportunités et les risques potentiels.

Les avantages de la musique en course à pied

La musique a le pouvoir de donner une nouvelle dimension à ton entraînement de course. Non seulement elle a un effet positif sur notre motivation, mais elle a aussi le potentiel d’augmenter les performances physiques. Des études montrent que la musique, en particulier celle avec un rythme approprié, peut t’aider à trouver et à maintenir une cadence régulière. Cela est particulièrement bénéfique pour toi si tu cherches à améliorer ton efficacité de course. Les bons rythmes peuvent agir comme un métronome, t’aidant à maintenir le tempo et à optimiser la fréquence des pas. Plus bas, tu trouveras une description de comment composer la playlist optimale pour la cadence désirée.

En plus de l’aspect technique, la musique offre également un soutien psychologique. Elle peut te porter à travers les kilomètres les plus difficiles en réduisant la perception de l’effort et en te permettant de prendre de la distance vis-à-vis de l’inconfort physique. Une playlist soigneusement sélectionnée peut ainsi être un outil puissant pour améliorer ta performance de course et rendre ton entraînement plus varié et agréable.

Inconvénients et préoccupations liés à la course avec de la musique

Le débat sur l’écoute de la musique pendant la course est alimenté par un mélange de préoccupations de sécurité et de réflexions philosophiques sur la « pureté » de la course. D’un côté, il y a les risques associés à la distraction de la musique, surtout dans les zones urbaines où la conscience du trafic et d’autres sources de danger est cruciale. La musique peut considérablement réduire ta capacité à être attentif à ton environnement et à réagir à des événements imprévus.

D’un autre côté, il y a une profonde conviction que la course, dans sa forme la plus essentielle, crée une connexion entre ton corps et ton esprit, une sorte d’état méditatif qui peut être perturbé par des stimuli externes tels que la musique. Cette perspective puriste soutient que la course offre une occasion de réflexion personnelle et d’immersion dans l’environnement naturel, une opportunité qui est perdue lorsque tes oreilles sont couvertes par des écouteurs.

En résumé, ces inconvénients et la nature controversée de l’écoute de musique pendant la course combinent la préoccupation pour la sécurité physique avec un désir d’une expérience de course pure et introspective.

Écouter de la musique lors d’événements officiels de course à pied

Lors des événements officiels, nous recommandons de ne pas utiliser d’écouteurs. La raison principale ? Ils altèrent ta vigilance. La musique peut certes être un compagnon fidèle, mais elle peut détourner ton attention des bruits environnants importants, des instructions des commissaires de piste et du mouvement autour de toi. La sécurité avant tout – il est indispensable de pouvoir réagir rapidement aux indications et aux dangers potentiels.

Mais ne t’inquiète pas, tu n’es pas obligé de renoncer à la stimulation de la musique. De nombreux organisateurs proposent des temps forts musicaux le long du parcours et des spectateurs enthousiastes pour créer une atmosphère entraînante qui te donnera des ailes.

Conseils de sécurité généraux pour le port d’écouteurs

  • Une oreille libre : ne porte les écouteurs que sur une seule oreille afin de mieux percevoir les bruits environnants.
  • Réduis le volume sonore : Règle le volume de manière que tu puisses encore entendre les signaux d’avertissement et le bruit de la circulation.
  • Utilise la conduction osseuse : Envisage d’utiliser des écouteurs à conduction osseuse qui laissent l’oreille libre et ne bloquent pas les bruits environnants.
  • Désactive la réduction de bruit : Désactive la fonction de réduction du bruit de tes écouteurs afin de mieux entendre les sons importants de ton environnement, comme l’approche d’un véhicule ou les signaux d’avertissement.

Comment composer ta playlist

Voici quelques étapes et conseils pour trouver la musique qui donnera un rythme parfait à tes pas pendant la course :

Étape 1 : Détermine ta cadence idéale

La cadence optimale, c’est-à-dire le nombre de pas par minute (SPM), varie d’un coureur à l’autre, mais se situe souvent entre 160 et 180 pas par minute pour la plupart des coureurs expérimentés. Un bon point de départ est de mesurer ta cadence actuelle lors d’une course confortable. De nombreux montres de course et applications peuvent fournir ces informations en temps réel.

Étape 2 : Recherche de la musique avec le bon BPM

Une fois que tu connais ta cadence idéale, recherche de la musique dont le nombre de battements par minute (BPM) correspond à cette cadence. Il existe des sites Web et des applications spécialement conçus pour les coureurs afin de classer la musique par BPM. Certains services de streaming musical proposent même des playlists spéciales pour la course classées par BPM.

Étape 3 : Expérimente avec différents genres

Toutes les chansons avec le bon BPM ne seront pas forcément adaptées à chaque course. Différents genres musicaux peuvent avoir des effets différents sur ta motivation et ton expérience de course. Expérimente avec différents genres et styles pour découvrir ce qui te motive le plus.

Étape 4 : Tiens compte de l’ambiance de la musique

En plus du rythme, l’ambiance de la musique peut également avoir un impact significatif sur ta performance de course. Les morceaux optimistes et énergiques peuvent être particulièrement bénéfiques dans les phases difficiles de la course. Choisis des chansons qui te touchent émotionnellement et te donnent l’impression de pouvoir tout accomplir.

Étape 5 : Crée une playlist personnalisée

Une fois que tu as sélectionné une gamme de chansons correspondant à ta cadence idéale et à tes goûts, crée une playlist personnalisée. Assure-toi de composer la liste de manière à ce qu’elle corresponde à ta durée de course ou à l’entraînement souhaité. Tu peux commencer avec des rythmes d’échauffement plus lents et passer à des morceaux plus rapides et motivants lorsque tu approches de ton pic de performance.

Conclusion

La musique pendant la course reste un sujet où les préférences individuelles priment. Les avantages, en particulier en termes de motivation et d’atteinte d’une cadence spécifique, sont indéniables. Cependant, les risques, en particulier en termes de sécurité et de dépendance potentielle, ne doivent pas être ignorés. Une approche consciente de la musique, respectant à la fois tes propres besoins et l’environnement, semble être la clé d’une connexion harmonieuse entre la course et la musique. La décision d’intégrer ou non la musique dans ton entraînement de course reste donc une affaire hautement personnelle.

 

Crée un plan d’entraînement personnalisé et dynamique avec running.COACH pour te préparer à tes objectifs de course, basé sur ton niveau de forme actuel. Essaie running.COACH gratuitement pendant deux semaines après ton premier login !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.