Catégories
Général Nutrition

Comment garder la Forme et le Poids pendant les Fêtes

À l’approche des fêtes de fin d’année, nous sommes souvent mis à l’épreuve pour atteindre et maintenir nos objectifs de course et de fitness. En effet, l’offre abondante de délicieuses friandises et de tentations festives met la grande majorité d’entre nous à l’épreuve. Ceux qui parviennent à trouver un bon équilibre entre le plaisir et le maintien d’une routine de course saine, en particulier pendant cette période, en tirent profit à long terme.

Une étude de 2018 (Winter Weight Watch Study) décrit que la population enregistre en moyenne une prise de poids de 0,4 à 0,9 kg pendant les fêtes de fin d’année. Même si les lecteurs de cet article de blog ont probablement un intérêt accru pour l’activité physique par rapport à la population moyenne, le sujet reste néanmoins pertinent. En effet, les sportifs sont eux aussi exposés aux nombreux facteurs responsables de la prise de poids au cours de la période de fête.

Les principaux facteurs de la perte de forme pendant les fêtes et de la prise de poids

HABITUDES ALIMENTAIRES

La période de Noël est souvent synonyme d’abondance de friandises riches en calories, de repas de fête et de sucreries. En conséquence, cela signifie pour les coureurs qu’il faut aussi faire plus d’exercice si l’on veut compenser le surplus de calories. Ce qui nous amène déjà au deuxième point.

ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉDUITE

Les fêtes de fin d’année interrompent généralement le rythme normal d’entraînement. Le temps froid, les obligations sociales et les voyages peuvent entraîner une diminution du temps disponible pour la routine de course habituelle. En conséquence, il se peut que les calories supplémentaires ne soient pas suffisamment brûlées. Parallèlement, il y a le risque que la forme générale de l’entraînement se détériore en raison de la réduction de l’activité physique.

MANQUE DE TEMPS

Les préparatifs de Noël, les achats et les festivités prennent souvent beaucoup de temps. C’est un autre facteur qui intervient dans le deuxième point et qui peut donc avoir un impact sur la quantité d’entraînement et, par conséquent, sur la forme.

LE STRESS

Les festivités peuvent être synonymes de stress, qu’il s’agisse de l’achat de cadeaux, de la préparation de fêtes ou d’autres obligations. Le stress peut avoir un effet négatif sur la forme de course, car il peut entraîner de la fatigue, une mauvaise récupération et même des habitudes alimentaires émotionnelles.

BOISSONS FESTIVES

Les boissons alcoolisées sont souvent abondantes pendant les fêtes de fin d’année. Une consommation excessive d’alcool peut non seulement apporter des calories supplémentaires, mais aussi nuire à la récupération après la course et réduire les performances sportives.

Comment peut-on lutter contre la perte de forme liée aux fêtes ?

L’étude mentionnée en introduction met en évidence quelques points qui peuvent contrecarrer les effets négatifs :

  1. Sensibiliser et mettre en place des contrôles
    En lisant cet article de blog, tu as donc déjà accompli une partie de la tâche – tu as créé une prise de conscience sur le sujet. Si tu souhaites encore renforcer celle-ci tout en intégrant un certain contrôle, l’étude propose de se peser régulièrement. Chez running.COACH, nous faisons toutefois davantage confiance à l’activité physique et aux connaissances, raison pour laquelle nous ne considérons pas le passage sur la balance comme absolument nécessaire.
  2. Connaître les équivalents caloriques
    Un autre point mentionné dans l’étude est de s’informer sur les équivalents caloriques des aliments festifs préférés. Lorsque nous parlons des équivalents caloriques des aliments, nous comparons la quantité de calories avec une autre unité afin d’avoir une meilleure idée de la quantité d’énergie contenue dans cet aliment. Concrètement, on pourrait donc se rendre compte du temps qu’il faut courir pour brûler les calories de la tablette de chocolat qui se trouve devant nous.
  3. Prévois du temps pour faire de l’exercice malgré les activités festives
    Retrouve par exemple tes amis pour une course d’endurance le matin de Noël, afin d’entamer ainsi la journée de fête.
  4. Évite les « excès » de nourriture
  5. Bois suffisamment d’eau, surtout avant les repas
  6. Savoure les friandises festives consciemment et avec modération
    L’important ici est surtout de le faire de façon modérée – car s’en passer complètement n’est pas non plus une solution 😉
  7. Veille à faire des pauses libres de stress
  8. Associe les activités sociales à l’exercice physique
    par exemple une promenade / une course après le repas.

Conclusion

Ce n’est pas pour rien que les fêtes de fin d’année sont appelées ainsi. On peut et on doit donc sans autre se faire plaisir. Mais en même temps, il n’est certainement pas inutile de garder un œil sur sa santé et sa condition physique. Grâce aux conseils mentionnés, tu peux trouver un moyen équilibré de limiter les conséquences négatives du plaisir.

Crée avec running.COACH un plan d’entraînement de course dynamique et sur mesure qui te prépare de manière optimale à tes objectifs de course en partant de ton niveau de forme actuel. Teste running.COACH gratuitement pendant deux semaines après ta première connexion !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.