Plus rapide pour la saison: le top 10

La saison de course à pied débute tout bientôt. Nos dix conseils vont t’aider à utiliser de manière optimale le temps à disposition afin d’être en forme pour les classiques du printemps ou en tout cas à être plus rapide que l’année dernière.

Que tu sois débutant ou expérimenté, la course à pied est un sport varié. Nous te donnons 10 conseils pour que, d’une part,  tu puisses utiliser de manière optimale le temps restant avant le début de la saison et que, d’autre part tu puisses amener de la diversité dans tes entraînements. Pour cela, rien de plus simple : concentre-toi chaque semaine sur 3 points de la liste.

Varie ton entraînement

Celui qui court toujours sur la même boucle au  même rythme ne devient pas plus rapide. Apporte de la diversité dans tes entraînements et varie la durée et l’intensité de tes séances. Consulte le plan d’entraînement et reçois des conseils qui te sont personnellement utiles. La combinaison  des différentes formes d’entraînement dans un ordre approprié te permettent de devenir plus rapide.

L’ABC de la course pour un style de course

Les coureurs peuvent améliorer leur technique. Ajoute 15 minutes d’exercices de l’ABC de la course après ta séance d’entraînement.

Varie le revêtement et procure-toi de nouvelles sensations

Entraîne-toi sur l’asphalte, sur les chemins forestiers, dans les champs, sur la piste, sur le tapis de course – plus tu es polyvalent et mieux cela ira. Varie le revêtement et la topologie également lors d’une séance d’entraînement.

Renforcement pour plus de stabilité en course

Grâce à une meilleure stabilité, le style de course est plus économe et le risque de blessure diminué. Ajoute 15 à 30 minutes de renforcement après une séance d’entraînement en te concentrant sur la stabilité du tronc.

Accélérations pour améliorer la technique

Fait trois à cinq accélérations à la fin de ta séance d‘entraînement. Choisis un parcours droit (environ 80 à 100 mètres), cours à un rythme tranquille puis accélère au fur à mesure. N’oublie pas de garder un style de course actif.

Sprints en montée pour améliorer la force

Termine ta séance d’entraînement avec cinq sprints de 10 secondes en montée avec une minute de pause entre chacun.

Souplesse pour plus de flexibilité

Les étirements permettent de relâcher les muscles. Fixe-toi au moins une fois par semaine un court programme de stretching après ton entraînement. Tu peux aussi pratiquer régulièrement du yoga. Voici quelques conseils : Comment m’étirer correctement ?

Entraînements intensifs

Celui ou celle qui souhaite devenir plus rapide doit quitter sa zone de confort et varier le rythme de course. Fais un entraînement d’intervalles où tu alternes les moments intensifs et ceux plus légers. Le but est d’être plus rapide lors de la deuxième moitié de la séance d’intervalles afin de t’exercer en vue des compétitions.

Entraînement alternatif

N’hésite pas à remplacer un entraînement de course à pied par semaine par un entraînement alternatif. Cela t’apporte de la variété et te procure de nouvelles sensations !

Planifie la récupération comme une part d’entraînement

Accorde-toi toujours assez de temps pour la récupération : tu peux par exemple t’allonger après une séance intensive, fermer les yeux et laisser libre court à tes pensées. Ajoute des séances de récupération telles que sauna, massages, snacks, etc.

Ce article est également disponible en DE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Copyright © 2017. running.COACH Blog